Lumière d’Encre à la Capelleta

10987305_10204119548208539_2481935392308805031_n[1]

Du 27 avril au 10 mai 2015 a lieu à La Capelleta à Céret: « Un département, 3 fleuves; imaginaires de l’eau ». Une exposition organisé par Lumière d’Encre qui permettra de montrer le travail de trois photographes: Geoffroy Mathieu, Laëtitia Donval et Anne Claire Broc’h et Gilles Pourtrier en binôme, durant leur résidence à Céret.

Vernissage et signature le mardi 28 avril à 18h30.

Géraldine Lay chez Lumière d’Encre

Affiche Géraldine Lay LE600x800px

Dans le cadre de sa résidence artistique à Céret, Géraldine Lay, expose du 22 au 29 mars 2015, certains de ses travaux antérieurs: « Les failles ordinaires » et propose une conférence sur le rapport à la photographie lors du vernissage de l’exposition le mardi 24 mars 2015 à 18h30 à la galerie Lumière d’Encre à Céret (47 rue de la République).

Dani Karavan au Musée d’Art Moderne de Céret

dani karavan passage port bou

Le Musée d’Art Moderne de Céret présente Dani Karavan, du 14 mars au 31 mai 2015.

L’exposition permettra d’appréhender la démarche plastique mais aussi philosophique de l’artiste né en 1930 en Israël, en montrant au public les notes, dessins préparatoires, maquettes,… Réalisé pour la création de « Passages » à Port-Bou en hommage à Walter Benjamin (écrivain et philosophe juif allemand qui mis fin à ses jours à Port-Bou).

Les dernières créations de Dani Karavan seront aussi à l’honneur lors de cette exposition avec un ensemble de sculptures et de bas reliefs en béton terre.

 

Patrick des Gachons au Musée d’Art Moderne de Céret

deGachons02-1024x785[1]

Patrick des Gachons expose « Le passage du temps » au Musée d’Art Moderne de Céret du 20 décembre au 22 février 2015.

Le carré bleu sur fond blanc caractérise le travail de Patrick des Gachons, c’est en 1983 que commence son programme pictural avec pour origine la contemplation de la Méditerranée.

Le premier tableau mesure 180 cm de côté et le carré bleu 90 cm; chaque année, le bleu augmente de 1% et environ soixante dix couches de peintures sont nécessaires. Le bleu devrait envahir complètement la toile en 2032.

Les trente-deux tableaux réalisés de 1983 à 2014, entre autres, sont exposés au musée d’art moderne de Céret, témoins du passage du temps.